26ème congrès de l'AFPEN

Deauville 2019

 
Conférence plénière du jeudi 19septembre de 17 H 00 à 18 H 00
 

Catherine DOLTO

Médecin, haptopsychothérapeute.
PNG
 
- Elle est l’auteure de :

  • Épigénétique, plasticité neuronale et vie affective pré- et post-natale au regard de l’haptonomie, Les métiers de la petite enfance, fev 2017 Elsevier Masson
     
  • Misère Effective et misère Affective, carences précoces et construction de la violence. Actes du colloque de Cerisy : Ce que la misère nous donne à repenser, avec Joseph Wresinski, Ed. Hermann, oct 2018
     
  • Où commence le petit enfant ? in Y a -t -il encore une petite enfance ? Collection 1001 BB, sous la direction de Sylvianne Giampino , Érès, Paris 2013
     
  • Aspects transculturels de l’accompagnement haptonomique pré et post natal, in Bébés et cultures, sous la direction de Michel Dugnat, Erés, Paris, 2008
     
  • Comment construire la sécurité de base chez l’enfant, dès le début grâce à l’haptonomie. Actes du 24 éme congrès Montessori International, UNESCO, 2,3,4 juillet 2001. Institut Supérieur Montessori, 322 rue des Pyrénées, Paris, France
     

    Sécurité affective et éducation

     
    L’haptonomie, science de l’affectivité, découverte par le médecin néerlandais Frans Veldman à la sortie de la deuxième guerre mondiale définit l’ Affectif comme organisateur secret du lien constant entre corps et esprit. La compréhension du mode de fonctionnement de l’Affectif donne une lecture nouvelle du développement de l’enfant, des processus de socialisation et d’apprentissage. De la conception à la mort nous sommes dans une évolution constante au long d’ une trajectoire pleine d’échos. Les événements précoces, de la vie prénatale à l’accouchement et les premiers mois de vie aérienne donnent des clefs précieuses pour accompagner les humains de tous âges dans leurs acquisitions ultérieures.
    La relation entre l’ Affectif et l’intelligence ouvrent de nouvelles perspectives. Les connaissances nouvelles à propos de l’épigénétique et de la plasticité neuronale permettent de comprendre l’efficacité affective
     
     
    retour au programme du congrès