26ème congrès de l'AFPEN

Deauville 2019

 
Conférence simultanée vendredi 20 septembre de 13h45 à 14h30
 
 
PNG

Gaby KEISER-WEBER

est psychologue Éducation nationale EDA et Docteur en psychologie.
 
 
 
 
 
 
 
 
Elle est l’auteure de :
 
- Keiser-Weber Gaby 2017 - « L‘école face au(x) diagnostic(s) de l’enfant : De la préconisation de soin au prendre soin. » - Revue Psychologie & éducation 2017-2 pp 45 - 56.
 
- Keiser-Weber Gaby 2017 - « De son silence je ne ferai pas cas »
Ouvrage collectif : « Le travail du psychologue à l’école » - Chronique sociale septembre 2017 pp 32-45.
 
- Keiser-Weber Gaby 2015 - « L’école pour tous : impasse ou passage subjectif ? »
« Shkollëpërtëgjithë:qorrsokakapokalimsubjectiv ? »Albanie Education Nr.4/Maj, UET-Press Edicion 2015, Tiranë pp. 46-57.
 
- Keiser-Weber Gaby 2014 - « Des chiffres et des lettres » - Publication des actes du congrès scientifique AFPEN septembre 2013 – Nice (Association Française des Psychologues de l’Education Nationale).
 
- Keiser-Weber Gaby 2012 - « Luce M., ou la nomination de l’école » - La lettre de l’enfance et de l’adolescence. 2012/1 n° 87 p. 59-66 - Edition Erès.
 
- Keiser-Weber Gaby 2010 - « Am stram gram, pic et pique école (et colle) et gramme… » - La lettre de l’enfance et de l’adolescence. 2010/2 - n° 80-81 p. 103-108 - Edition Erès.
 
 

Enfant d’ici, Enfant d’ailleurs :

Lorsque la rigueur et les protocoles institutionnels se heurtent aux silences des violences et des traumatismes migratoires, quels chemins d’accompagnements pour le psychologue de l’Éducation ?

 
 
Résumé :
 
 
Cette communication s’appuiera sur des courtes vignettes cliniques pour venir interroger les accueils et accompagnements qui sont proposés à ces enfants aux parcours chaotiques et aux vécus quelques fois traumatiques. La mise en place des protocoles, souvent hors sens pour ces familles, peut alors être vécue comme une deuxième violence, une violence institutionnelle.
 
 
Je propose que cette communication soit un point d’appui afin de mutualiser nos approches, partager ce qui se réfléchit ici ou se pratique là, pourvoir prendre de la distance et peut-être, impulser des propositions ouvertes et multiples.
 
 
Mots clés :
 

Exil, transmission, traumatisme, adaptation, école.

 
 
 

retour au programme du congrès