26ème congrès de l'AFPEN

Deauville 2019

 

Conférence simultanée vendredi 20 septembre de 11h05 à 11h50
 
 

PNG

Georges COGNET

est Psychologue clinicien, Pr honoraire de l’Ecole de psychologues praticiens de Paris, Expert ECPA/Pearson

 
 
 
 
 
 
 
 
Il est l’auteur de :
 
- G., Cognet A. (2018). Comprendre et interpréter les dessins d’enfants. Paris : Dunod.
 
- Cognet G., Marty F. (2018) Etre psychologue à l’Education nationale, missions et pratiques. Paris :Dunod.
 
- Bachelier D, Cognet G.(2017). Le bilan avec le WISC-V. Paris : Dunod.
 
- Cognet G., Bachelier D. (2017). Clinique de l’examen psychologique de l’enfant et de l’adolescent, approche intégrative et neuropsychologique. Paris :Dunod.
 
- Cognet G. (2006). Nemi-2, Nouvelle échelle métrique de l’intelligence, version 2. Paris : ECPA.
 
 

Consultations thérapeutiques d’enfants qui “poussent à bout”

 
 
Résumé :
 
 
Ces enfants qui poussent à bout, pour rependre la très explicite formulation d’Alberto Ciccone (2003), apparaissent souvent instables, parfois violents, mais toujours insatisfaits et tyranniques. Leurs comportements sont jugés insupportables par leur environnement et suscitent, auprès des professionnels sollicités pour les aider, des sentiments ambivalents d’attachement et de frustration.
 
Sous une forme qui paraît paradoxale, D. W. Winnicott propose une voie de prise en charge thérapeutique et institutionnelle. Ces tendances antisociales, comme il les nomme (1956), lui semblent l’expression d’un espoir, celui pour l’enfant de trouver un environnement qui résisterait à sa destructivité. Cette quête d’un monde, non pas idéal, mais qui simplement ne le laisserait jamais tomber est portée par des attitudes autoréalisatrices. En développant une relation aux autres tyrannique, l’enfant reçoit, comme par un rebond, l’incompréhension dont il est porteur, l’agressivité qu’il a déployée et en définitive le rejet qu’il redoute. Ce qui le conforte, après-coup, dans cette lutte, maladroite, mais oh combien efficace, contre la possibilité de revivre le désespoir d’un abandon.
 
 
 

retour au programme du congrès