26ème congrès de l'AFPEN

Deauville 2019

 
Conférence simultanée vendredi 20 septembre de 13h45 à 14h30
 
 
PNG

Jonathan BLUTEAU

est psychoéducateur et professeur au Département d’éducation et de formation spécialisées de la Faculté des Sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Montréal.

 
 
 
 
 
 
 
Il est l’auteur de :
 
- Fréchette-Simard, C. Bluteau, J. et Plante, I. (accepté). Évaluation de l’implantation du programme de prévention de l’anxiété In vivo chez les jeunes de 11-12 ans. Revue canadienne d’évaluation de programme.
 
- Fréchette-Simard, C., Plante, I. et Bluteau, J. (2018). Strategies included in cognitive behavioral therapy programs to treat internalized disorders : a systematic review. Cognitive Behaviour Therapy, 47(4), 263-285. DOI : 10.1080/16506073.2017.1388275
 
- Bluteau, J. (2017). Les faits en éducation : Comment appuyer le mieux possible le bien-être mental des élèves ? Association canadienne d’éducation.
 
- Bluteau, J. et Julien, C. (2015). In vivo : programme de développement de compétences pour faire face au stress. Joliette : Centres jeunesse de Lanaudière.
 
- Bluteau, J., Salvas, M-C. et Julien, C. (2015). Le programme In vivo : une pratique innovante dans le développement des compétences adaptatives pour faire face au stress. Dans G. Paquette, C. Plourde et K. Gagné (Dir.). Au coeur de l’intervention de groupe : Nouvelles pratiques psychoéducatives (109-124). Montréal : Béliveau Éditeur.
 
- Bluteau, J. et Dumont, M. (2014). L’anxiété et le stress de performance. Dans L. Massé, N. Desbiens et C. Lanaris (Dir.). Les troubles du comportement à l’école : prévention, évaluation et intervention, 2e éd. (33-46). Montréal : G. Morin éditeur.
 
Bluteau, J. (2013). L’observation, une méthode à privilégier en sciences humaines. Dans J. Pronovost, M. Caouette et J. Bluteau (Dir.). L’observation psychoéducative : concepts et méthode (19-35). Montréal : Béliveau Éditeur.
 
- Bluteau, J., Arseneault, C., Bégin, J.-Y. et Pronovost, J. (2012). Psychoeducation in Quebec : An Overview of the Subject’s Adaptative and Therapeutic Process. Journal of Theories and Research in Education. 7(2), 49-63.
 
 
 

Santé mentale : ce que les chasseurs-cueilleurs peuvent nous apprendre.

 
 
Résumé :
 
Depuis les années 2000, on observe une multiplication des diagnostics de troubles mentaux chez les jeunes et une augmentation des prescriptions pharmacologiques pour les traiter (Gøtzsche, 2017). Les symptômes anxio-dépressifs, agressifs réactifs et impulsifs sont les plus prévalents chez les jeunes. À ce jour, la science cherche encore à comprendre ces phénomènes liés à la santé mentale et la maladie mentale. Pourtant les diagnostics issus du DSM-5, ainsi que les traitements pharmacologiques pour les traiter, sont consentis avec très peu de réserve par la société et les professionnels. Présentement, plusieurs comportements, qualifiés de maladie mentale, sont surdiagnostiqués et surtraités. Ces troubles sont présents à la fois chez les enfants, les adolescents, les adultes et sont largement médicalisés. Essentiellement, on traite les symptômes et on néglige les sources de ces troubles. Jusqu’à quel point ces troubles doivent-ils être médicalisés ? Existe-t-il d’autres façons d’aborder ces problèmes ? Cette présentation s’appuie sur une conception de la santé mentale qui intègre la théorie de l’évolution, de la réactivité biologique du stress (Gunnar, Talge et Herrara, 2009) et de l’approche psychoéducative (Bluteau, Arseneault, Bégin et Pronovost, 2012).
 
 
Eléments bibliographiques :
 
- Brunham, R. C. (2018). The genome, microbiome and evolutionary medicine. Canadian Medical Association Journal, 190(6), 162-166.
 
- McCormick, M. P., O’Connor, E. E., Cappella, E. et McClowry, S. G. (2015). Getting a good start in school : Effects of INSIGHTS on children with high maintenance temperaments. Early Childhood Research Quarterly, 30(A), 128-139.
 
- Plusquellec, P. et Paquette, D. (2016). Perspective évolutionniste du stress. Dans P. Plusquellec, D. Paquette, F. Thomas, M. Raymond (Éds), Les troubles psy expliqués par la théorie de l’évolution. Comprendre les troubles de santé mentale grâce à Darwin (pp. 51-75). Louvain-la-Neuve : De Boeck Supérieur.
 
- Rothbart, M. K. (2011). Becoming Who We Are : Temperament and Personality in development. New York : Guilford Press.
 
 
 
retour au programme du congrès