26ème congrès de l'AFPEN

Deauville 2019

 
Conférence simultanée vendredi 20 septembre de 10h15 à 11h00
 

ATTENTION COMPLET

 
PNG

Luise HOLLERER

Psychologue clinicienne, Psychothérapeute systémique, Praticien PNL, Maître de conférences en psychologie d’apprentissage et de motivation à l’université Karl-Franzens de Graz et Professeur de psychologie et de formation de la personnalité chez KPH-Graz.

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Régulation des mouvements de colère, une approche à plusieurs niveaux dans les écoles maternelles et élémentaires.

 
 
Résumé :
 
 
La gestion des enfants avec de faibles stratégies de régulation émotionnelle est difficile pour les enseignants et cela représente un objectif important pour améliorer la santé et le bien-être dans une société (rapport de l’OCDE, 2015).
 
Maclem, 2008 et Goleman, 2013 ont mis en évidence scientifiquement qu’il y a de grandes différences chez les enfants en ce qui concerne le développement de leur perception et l’expression de leurs propres émotions, ainsi que dans la perception et la détection des émotions d’autrui.
Bien qu’un certain nombre d’enfants aient des stratégies de régulation des émotions dès leurs premières années, il y a encore beaucoup d’enfants à l’entrée de l’école élémentaire (6-7 ans), qui ont des difficultés à réguler leurs réactions (P. ex. Petermann & Wiedebusch, 2008 ; Petermann Et Taste 2016).
 
Blair (2002) a montré l’importance de l’acquisition précoce de capacités émotionnelles car les compétences émotionnelles sont fortement corrélées avec la réussite scolaire des enfants.
C’est donc pour les pédagogues une mission de base d’améliorer les compétences des enfants vers une autorégulation de leur comportement qui soit compatible avec la vie sociale.
C’est sur la base d’une recherche en cours, à Graz en Autriche, avec des enfants âgés de 5 à 7 ans et afin de découvrir les capacités sous-jacentes dans la régulation de l’émotion qu’une approche à plusieurs niveaux est à l’étude pour voir comment accompagner les enfants vers une meilleure régulation des émotions négatives comme la colère ou la rage de façon adaptée socialement.

 
Références bibliographiques :
 
- Blair, C. (2002). School readiness : Integrating cognition and emotion in a neurobiological conceptualization of children´s functioning at school entry. American Psychologist, 57, 111-127.
 
- Maclem, G.L. (2008). Practioner´s Guide to Emotion Regulation in School-Aged Children, New York : Springer.
 
- OCDE (2015). Skills for Social Progress : The Power of Social and Emotional Skills. Paris, France : OECD.
 
- Petermann, F. & Gust, N. (2016). Emotionale Kompetenzen im Vorschulalter fördern. Göttingen : Hogrefe.
 
 
 

retour au programme du congrès